Qu’est-ce que le headshaking ? Maladie neurologique ? Allergies ?

Le headshaking est un syndrome assez complexe et malheureusement encore peu compris. L’article ci-dessous vous décrit les causes du headshaking, le diagnostic, les traitements naturels et autres.

Cet article fait suite au séminaire du Dr Kirstie Pickles datant d’ Avril 2020

🔹Le headshaking est créé par une hyperactivité du nerf trijumeau. À ce jour personne ne sait ce qui crée réellement cette hyperactivité.

🔹Le headshaking semble se développer vers l’âge de 9 ans et peut être saisonnier ou à l’année.

🔹Un cheval atteint de headshaking aura de violents secouements de tête comme s’il s’était fait piquer sur le bout du nez par une guêpe, des mouvements réflexes avec son bout du nez et ça le grattera parfois jusqu’au sang. Les signes du headshaking s’aggravent souvent pendant le printemps.

ATTENTION : certains de ces signes peuvent être présents lorsque le nerf trijumeau est comprimé suite à une sinusite, ou encore quand votre cheval a une infection profonde dans l’oreille. Il faut donc exclure ces maladies avant de pouvoir confirmer le headshaking. Il faut aussi exclure les facteurs externes comme du matériel mal adapté ou une dysfonction ostéopathique.

Que faire en cas de headshaking ?

Pour voir la suite et accéder
à l’intégralité des contenus :
Des centaines d’articles, vidéos, webinaires, podcasts…
Rejoignez la communauté Rehactiv’Equine
Vous êtes déjà abonné ?
Connectez-vous ici