Abdos et douleurs de dos

Vous pouvez solliciter les abdos de votre cheval autant que vous le voulez, si votre cheval a une douleur ou tension dorsale, ses abdos ne se développeront pas.

Pourquoi ?

Il y a ce que l’on appelle des muscles antagonistes, quand l’un se contracte, l’autre se relâche. C’est le cas du dos et des abdos (pour faire simple, je ne vais pas vous détailler chaque muscle).

Si vous avez une tension dans le dos, cela veut dire que votre muscle sera contracté, s’il y a une douleur même au niveau articulaire, les muscles se contracteront afin de protéger l’articulation.

Si un muscle est contracté (exemple le dos), son antagoniste sera alors relâché. Vous n’arriverez donc pas à contracter complètement les abdos car le cerveau ne comprend pas pourquoi il doit être contracté alors que son antagoniste l’est aussi.

​De plus, le muscle dorsal étant contracté suite à une tension, il ne se relâchera jamais entièrement, vous créerez donc encore plus de tensions.

​Cela a été prouvé chez des humains ayant des douleurs dorsales. Lorsqu’il leur a été demandé de faire des abdos (crunch), dans la phase montante, le muscle (erector spinae, muscle dorsal) est censé être relâché. Hors si la personne avait mal au dos, se muscle montrait une activité, il se contractait, cela empêchait les abdos de se contracter entièrement. Après un massage et un relâchement du muscle érecteur, plus aucune contraction n’était observée lors de la phase montante des crunchs mais beaucoup plus de contractions étaient détectées au niveau des abdos.

​Des muscles dorsaux relâchés permettent donc de pouvoir travailler l’intégralité des abdos (et vice versa) d’où l’importance de faire masser son cheval !! Vous pouvez également soulager le mal de dos avec des exercices simples en renforçant les multifides, et ça, je vous en parle ici.

Étude :

Janda Stydy, 1978

Cliquez sur l’un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d’autres de mes articles :