Le curcuma

Dernière mise à jour : août 17



Recherchez sur Google: curcuma pour chevaux, vous trouverez des dizaines de marques qui vous en proposent pour les ulcères, l’arthrose et pour bien d’autres problèmes . Mais sur qu’elles recherchent se basent-ils ❓🤨

Vous êtes nombreux à donner du curcuma à vos chevaux pour toute sorte de raison. Produit que j’ai tendance à vous déconseiller malgré les merveilles racontées par les vendeurs à cause du manque de recherche sur les chevaux.

A ce jour il n’y a toujours eu AUCUNE recherche sur les doses préconisées chez les chevaux.

Pour les ulcères:

Une nouvelle étude sur l’effet du curcuma sur les ulcères gastrique vient d’être publiée.

Le but de l’étude est de savoir si le curcuma est efficace en prévention contre les ulcères gastriques sur des chevaux au box avec une ration pouvant « potentiellement » créer des ulcères.

Les résultats sont mitigés.

20g de curcuma ont été donné pendant 15j à chaque cheval « test » et rien était donné au chevaux « controls ».

La sévérité et nombre des lésions apparues étaient globalement moins développées dans la région squameuse de l’estomac des chevaux recevant du curcuma. En revanche il n’y avait pas de différence pour les ulcères de la région glandulaire.

⚠️⚠️A noté: 2 des 10 chevaux sous curcuma ont présenté des lésions très sévères avec saignement alors que chez les chevaux « controls » cela n’a pas été observé. ⚠️⚠️

Les chevaux étaient divisé en 2 groupe 5 controls et 5 sous curcuma. Ils étaient ensuite remis au pré à l’ herbe et luzerne pendant 10 semaines puis les groupes étaient échangés.

Au début de la deuxième période de l’étude, après les 10 semaines au pré, tous les estomacs des 10 chevaux étaient beaucoup plus ulcéreux que lors de la toute première semaine. Malgré la luzerne et l’herbe les ulcères gastriques créés pendant l’étude ne se sont pas guéris en 10 semaines !!!!!!!!!!

Conclusion : le curcuma aurait été efficace dans la prévention d’ulcères gastrique pour 80% des chevaux. Sur 20% des chevaux le curcuma semblent avoir EMPIRER les lésions. Le curcuma a été donné sur une période de 15j, aucune étude n’a été faite sur une période prolongée et les scientifiques recommandent donc d’être très prudent avec l’utilisation du curcuma. De plus dans une autre étude, 7% des propriétaires ce sont plaints que leurs chevaux ont développé des sensibilités gastriques ou diarrhées après avoir donné du curcuma. Les scientifiques demandent aussi de faire très attention car le curcuma est connu pour réagir avec d’autres médicaments. Ils peuvent augmenter leurs effets mais aussi les supprimer!!!! Donc si votre cheval est sous traitement ou que vous lui donniez d’autres compléments, méfiez vous et parlez en à votre véto !!!

Restez vigilant, si vous donnez du curcuma vous ne savez pas comment votre cheval réagira cela peut aider mais cela peut aussi empirer le problème. Rien ne vaut une GASTROSCOPIE!!

🌵L’aloe vera a aussi fait ses preuves dans la prévention et guérison des ulcères gastriques mais si votre cheval est trop atteint il lui faudra obligatoirement un traitement médicamenteux !!!!

Etudes :

Fletcher 2019. Marlin, 2019

Le curcuma contre les vers intestinaux?


Une étude a évalué les effets de la curcumine (ingrédient actif du curcuma) sur les parasites intestinaux. 15g de poudre de 95% de curcumine a été donné pendant 30 jours aux chevaux tests. Après 30 jours aucune différence n’a été observé sur le nombre de vers et d’œufs présents dans les crottins, ce qui indique que la curcumine ne semble être un moyen efficace pour lutter contre les parasites intestinaux.

Etude :

Wuest et al, 2017

Pour lutter contre les mauvaises bactéries et améliorer la flore intestinale ?


L’étude de Wuest a aussi regardé l’effet de la curcumine sur la flore intestinale. Après 30j, le nombre de « mauvaises » bactéries n’avait pas diminué. Une autre étude a quant à elle trouvé que donner plus de 15g de curcumine par jour (curcumine enveloppée dans une enveloppe liposoluble de sorte qu’elle puisse atteindre le caecum) déséquilibrait la flore intestinale en augmentant le nombre de « mauvaises » bactéries en seulement 14j et pouvait donc avoir un effet négatif. Il a aussi été trouvé que donner 15g de curcumine pouvait potentiellement augmenter la digestion de fourrage mais cela changeait le produit final et augmentait le taux d’ammoniac dans le caecum ce qui, sur le long terme pouvait aussi avoir un effet négatif sur la flore intestinal et sur la digestion globale du cheval.

Etudes :

Wuest et al, 2017

Bland, 2017

Le curcuma, un anti-inflammatoire puissant ?


Chez l’homme oui, chez le cheval beaucoup moins. D’abord la curcumine est très male absorbée par le cheval et doit être protégée dans une enveloppe liposoluble afin d’être assimilée. Tous les curcumas n’ont pas la même contenance en curcumine. Seul un curcuma de qualité ayant un fort taux en curcumine pourra potentiellement avoir un effet.

D’après les études, l’effet anti-inflammatoire prendrait place au bout de 14j. l’effet anti-inflammatoire chez le cheval ne semble pas encore convaincant et la recherche sur le sujet manque afin de trouver la dose idéale. Augmenter la dose de curcuma donnée par jour pourrait avoir un meilleure effet anti-inflammatoire mais risquerait aussi de déséquilibré la flore intestinale.

Pour le moment il y a de meilleures alternatives, les recherches sur le curcuma manquent encore de preuves convaincantes.

Etude :

Wuest et al, 2017


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :