La Lysine

Dernière mise à jour : nov. 23


La lysine, inconnue mais tellement importante !

Qu’est ce que c’est La lysine est un acide aminé (plusieurs acides aminés forment une protéine). La protéine est essentielle pour le bon développement des muscles, de la croissance mais aussi des performances des chevaux de sports/ course etc. Le taux de protéines est très important. Un taux faible empêchera le cheval de se développer correctement, à l’inverse un taux trop fort augmentera le taux d’azote (odeur très forte dans les crottins) ce qui nuira à la santé respiratoire de votre cheval mais aura aussi un impact négatif sur le système digestif car le taux acide – base ne sera plus respecté. Un taux de protéines trop élevée aura aussi un effet néfaste sur la minéralisation des os.

📍Il existe deux types d’acides aminés, les essentiels et non essentiels.

Les acides aminés essentiels, comme la Lysine, ne peuvent pas être synthétisés par le cheval. Ils doivent donc être présents dans sa ration. D’après les chercheurs, si le taux de Lysine dans la ration n’est pas assez important, les autres acides aminés essentiels ne peuvent pas être assimilés correctement (même si à ce jour, aucune recherche n’a encore pu déterminer la quantité exacte de Lysine et autres acides aminés essentiels nécessaires au cheval).

En revanche, une étude a démontré que des yearlings nourris au même taux de protéine mais de qualité différente (plus ou moins de Lysine) ne se développaient pas à la même vitesse (moins de Lysine : développement beaucoup plus lent).


🔆Autre Utilité de la lysine:

  • Dans la convalescence : Un cheval qui n’ingère pas assez de protéines durant sa convalescence mettra plus de temps à aller mieux. Lors d’un apport en protéines de bonne qualité, le taux de Lysine, Thréonine et Méthionine seront suffisant. La méthionine est très importante pour la guérison des tissus mais ne pourra pas être assimilée correctement si les taux de lysine et de thréonine ne sont pas assez élevés.

  • En prévention contre la rhino : La rhino, maladie très crainte des propriétaires, peut créer des problèmes respiratoires, neurologiques et engendrer la mort. Pour que le virus se développe dans le corps du cheval, le virus de la rhino a besoin d’Arginine, un acide aminé non essentiel (pas besoin qu’il soit apporté par la ration). D’après une étude, si de la Lysine est disponible dans le corps, elle sera choisie par la rhino (à la place de l’Arginine) ce qui empêchera le développement du virus ! Pour un cheval de 500kg, une moyenne de 27,1 g de lysine par jour est recommandée.

  • Pour la croissance : Pour qu’un cheval se développe correctement, un apport en protéines de bonne qualité sera nécessaire pour le développement de ses tissus (peau, muscles, tendons mais aussi pour le développement de cartilage de bonne qualité)

Ou trouver de la lysine ❓

🌿Les fourrages : La luzerne est le fourrage contenant le plus de lysine. 🌽Les céréales : Dans des graines de soja !!! (le maïs contient ¼ de ce que les graines de soja contiennent) ⚠️ATTENTION : la forme des céréales (aplaties, en floconnés, concassées, etc… a un effet sur le taux de protéines et donc de Lysine qui sera assimilé par le cheval Colza : bonne source, un petit peu moins riche que le soja (ATTENTION, il est très important de donner du colza spécifiquement conçu pour votre cheval, le colza de base pouvant être toxique). 🌿Graine de Lin : Très riche en omégas 3, leur teneur en Lysine est plus faible que le soja mais reste une excellente source. Mefiez vous également du soja qui est souvent OGM.

❎Je vous rappelle qu’avant de changer ou d’ajouter des produits à votre ration, il est très important de connaitre les besoins de votre cheval mais aussi de connaitre la qualité des ingrédients utilisés.

Études :

Mastellar, S.L., R.J. Coleman, and K.L. Urschel. 2016 Gaby, A.R. Natural remedies for Herpes simplex. 2005. Alternative Medicine Review. 11:93-101. Goehring, L.S., and D.P. Lunn. 2009. Equine herpesvirus myeloencephalopathy. In: Robinson, N.E., and K.A. Sprayberry (eds). Current Therapy in Equine Medicine. 6th ed. Saunders, St. Louis, MO. 177-181.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :