Les ennasures : Que sait-on réellement sur leur utilisation ?

Ces dernières années, les ennasures (sans mors) sont à la mode. Hackamore, side pull, licol (etc) ont fleuri dans nos selleries. Réputées pour être plus « douces » et confortables pour le cheval, les ennasures sont-elles vraiment mieux ou est-ce un effet de mode ?

De multiples débats ont pris place dernièrement sur les ennasures. Très peu acceptées en compétition, de nombreux cavaliers se plaignent de ne pouvoir les utiliser en concours. La raison pour laquelle les ennasures ne sont pas acceptées dans une majorité d’épreuves est l’aspect sécuritaire. D’après les « ouï-dire », monter en ennasures aurait pour conséquence d’avoir moins de contrôle  que de monter en mors.

Alors aujourd’hui, faisons un point sur les recherches publiées et ce qu’elles nous apprennent réellement sur les ennasures. Sont-elles vraiment plus confortables pour le cheval ? Avons-nous moins de contrôle sans mors ? Les points de pression sont-ils réduits sans mors ?

Dans cet article nous retrouverons les points suivants:



Tout d’abord, il faut savoir que chaque type d’ennasures a une action bien particulière. Même s’ils rentrent dans la catégorie du « sans mors », l’hackamore et le side pull n’ont pas du tout la même action. Si vous souhaitez en savoir plus sur chaque ennasure et leur action, je vous conseille de consulter le site d’ErgoEquine de Laetitia Ruzzene.

L’étude la plus ancienne que je vous ai trouvée date de 2009. 15 ans, ça paraît vieux, et en même temps, quand on sait que la majorité des études sur la physiologie et le développement du cheval ont été réalisées dans les années 1980-90, et bien 2009 paraît tout récent. Les autres études datent de 2014 à 2023.

Ennasures et comportement du cheval

Commençons donc par cette étude de Quick and Warren-Smith (2009). Les chercheuses ont voulu savoir comment réagissaient des 2 ans au débourrage lorsque qu’ils étaient travaillés sans mors ou avec un mors. Je vais vous en parler brièvement car la méthodologie de l’étude est un peu biaisée.

Vous souhaitez en savoir plus ? Abonnez-vous à www.rehactivequine.fr pour continuer à consulter ce contenu.

Se connecter ou S’abonner