L’argile sur les membres, un vrai bénéfice pour les tendons ?

Dernière mise à jour : nov. 14


Tout le monde sait à quel point j’aime la Science et mes clients savent que je préconise souvent de l’argile. Pourtant Science et argile chez le cheval ne sont pas vraiment compatibles.

En effet, il n’y a que très peu d’études sur les bienfaits de l’argile verte par voie externe.


Il y a beaucoup d’anecdotes sur ses bienfaits comme :

- Reminéralisante

- Purifiante

- Cicatrisante

- Drainante


Mais les preuves manquent chez nos amis équidés.

La qualité de l’argile, où et comment elle a été récoltée, jouera beaucoup sur “ses vertus”, tout comme le types d'argile


Alors pourquoi en utiliser ?


Même si les preuves manquent, appliquer de l’argile sur les tendons (ou muscles) est un très bon indicateur d’inflammation.


En effet lorsqu’une couche d’argile est appliquée uniformément et qu’on la laisse sécher à l’air libre, l’argile séchera plus lentement sur une zone inflammée. Elle pourra donc nous prévenir d’un potentiel problème avant qu’il ne soit trop tard ! Il est donc intéressant lorsque l’on pose de l’argile, de la regarder sécher.

De plus l’argile est idéale pour appliquer des huiles essentielles (avec précaution). Beaucoup de marques l’ont compris, l’argile est excellente pour faire des cataplasmes. Même si les vertus de l’argile n’ont pas été prouvées chez le cheval, ajouter des huiles essentielles aux vertus refroidissantes (menthe poivrée) ou encore anti-inflammatoires (Gaulthérie) permet d’avoir une réelle action.


L’argile peut aussi être mélangée à des hydrolats, je vous laisse lire l’article suivant pour en savoir plus

Et l'argile en voie interne alors?

https://www.rehactivequine.fr/post/pouvoirs-argile


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :