Tensions musculaires, contractures, trigger points, qu’est-ce vraiment ? Tout sur les muscles !

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Lorsque vous caressez vos chevaux, certains d’entre vous sentent des « boules » dans les muscles.

Ces « boules » sont appelées Trigger Point (TP).


On dit toujours que l’acide lactique crée les tensions, mais est-ce vraiment le cas ?


Un trigger point peut être latent, si seule la « boule » est douloureuse, ou actif, dans ce cas, vous ressentez une douleur à partir du trigger point qui se propage dans le reste muscle voir plus.


Je vais vous faire une explication rapide et largement simplifiée de la création d’un trigger point afin de pouvoir comprendre les répercussions que cela peut avoir dans le corps.


Afin d’obtenir une contraction musculaire, de l’Acetylcholine est libérée, cela donne le message aux cellules de libérer du calcium qui se joindra à l’ATP (molécule énergétique utilisée par les muscles) pour créer une contraction musculaire. Lorsqu’il n’y a plus assez d’ATP présente dans une partie du muscle, le calcium est libéré mais ne peut plus être utilisé. Il va alors s’accumuler dans le muscle; cela va entraîner toute une chaîne de réponses et la fibre musculaire va rester contractée ce qui empêchera le sang de circuler.

Qui dit moins de sang, dit moins d’oxygène, on rentre dans un cercle vicieux car en attendant le reste du muscle continue de fonctionner et de l’acétylecholine continue d’être libérée, un trigger point se forme.

La fibre musculaire atteinte se retrouve en état de stress, elle commence à libérer des cytokines, réponse inflammatoire pour prévenir le corps que quelque chose ne va pas: la douleur signale ce problème. Lorsque la douleur est transmise à votre cerveau, elle se propage dans le muscle et peu créer une réponse de douleur (Trigger point actif).


Saviez-vous que passer 30 mins assis devant un ordinateur crée des trigger points dans les muscles posturaux du dos ? Imaginez ce qui peut se créer chez un cheval a qui on demande d’être équilibré, sur la main et qui devra fortement utiliser ses muscles posturaux pour le faire !


Les trigger points ne sont pas anodins et peuvent avoir de grave répercussion. Je vous en parle en détail ici: https://www.rehactivequine.fr/post/risque-de-trigger-points


Pour ceux que ça intéresse, vidéo facile (6mins) qui explique tout cela : https://m.youtube.com/watch?v=eDUr0SzqoYA


Etudes

Simons D, 2004

Sluka, K 2003

Ga H 2007


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :