Une selle adaptée pour un cheval en bonne santé

Dernière mise à jour : oct. 10



Adapter la selle de son cheval à sa morphologie, c’est diminuer les risques de blessures!!

Une selle mal ajustée risque de causer des douleurs dorsales et un mauvais développement des structures dorsales/asymétrie (muscles, ligaments, articulations) pour le cheval qui empirera avec le temps.


Seulement 12% des cavaliers font vérifier leur selle par un professionnel plus d’une fois par an, et pourtant une selle bien ajustée facilite le travail et le bon développement du cheval. De plus, le dos du cheval peut s'élargir de 19cm en un an (ou diminuer)!!!!! D'où l'importance de faire vérifier son matériel par des professionnels!!!


Avant de faire venir votre sellier (saddle-fitter), pensez à offrir une séance de massage à votre cheval pour que le sellier puisse adapter la selle au dos du cheval détendu et sans limitations articulaires. Lors de mes séances de massage (suivant les tensions trouvées) je demande très souvent à mes clients s’ils utilisent un amortisseur sous leur selle et presque tous me disent oui. Mais un amortisseur peut avoir l’effet inverse que celui souhaité. En effet plusieurs études ont démontré que suivant la conformation du cheval et de la selle, certains types d’amortisseurs (ou tapis rembourrés) pouvaient en effet induire plus de pression sur le dos du cheval que sans amortisseur. De plus, une selle mal ajustée au cheval (trop large) même avec un amortisseur crée plus de pression qu’une selle bien ajustée sans amortisseur !!!


Alors s’il vous plait, demandez à un professionnel de vérifier si votre selle est adaptée à votre cheval ! Et n’oubliez pas, avant de faire venir un saddle-fitter, pensez à offrir un massage à votre cheval de sorte que le saddle-fitter puisse travailler sur des muscles relâchés et une colonne vertébrale mobile.

Etudes:

Kotschwar, AB et al, 2010 Hofmann, A et al, 2006 (Recherches scientifiques Greve, 2018; Greve, 2015 Von Peinen et al., 2010)

Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :