Un ressenti ne s’invente pas, un ressenti n’est pas un don, un ressenti s’apprend et se peaufine…

Dernière mise à jour : 9 janv.


Être capable de ressentir chaque sabot qui se pose, chaque foulée, chaque muscle sous la selle est quelque chose d’incroyable.

A cheval, chaque cavalier a des sensations différentes et perçoit le mouvement de sa propre façon.

Chaque cavalier a une connexion unique avec son cheval.



Le ressenti permet d’observer des changements infimes dans la locomotion de votre cheval, il permet de déceler la justesse du mouvement ou encore de sentir votre foulée avant l’obstacle.

Un ressenti s’apprend et se travaille, il se peaufine et il s’améliore.

Un ressenti peut être naturel mais si personne n’a jamais pris le temps de vous expliquer ce que vous deviez ressentir et quand, il sera difficile de mettre des sensations sur un mouvement et de les retrouver.

Pour améliorer votre ressenti, il y a un exercice très simple que vous pouvez faire avec quelqu’un à pieds. Mettez-vous au pas et fermez les yeux. Définissez un objectif avec la personne à pieds. Par exemple à chaque fois que l’antérieur droit touche le sol, dites hop. La personne à pieds vous dira si vous êtes correct ou non. Faites la même chose avec les postérieurs.


Alors, vous allez tenter ?

Posts récents

Voir tout

ARTICLE PAYANT MAIS VOUS ÊTES DÉJÀ ABONNÉ ?
Cliquez tout de même sur "S'abonner" et sélectionnez n'importe quelle formule, vous pourrez ensuite cliquez sur le bouton "se connecter" sans avoir à souscrire une nouvelle formule :)