Amidon par-ci, Amidon par-là, et si on parlait des protéines ?

Dernière mise à jour : nov. 23


Nous parlons toujours de l’amidon (sucre) mais il ne faut pas oublier les protéines qui sont très utiles au bon développement et au fonctionnement de l’organisme.

Une protéine est une chaîne riche en azote composée de plusieurs acides aminés.

Les protéines sont sans cesse utilisées, bio dégradées et doivent donc être remplacées grâce à la ration journalière. Un cheval de 500 kg au pré aura besoin d’environ 635 g de protéines par jour et un cheval au travail en aura besoin d’avantage.

Mais attention, toutes les protéines n’ont pas la même qualité. Il existe en effet deux types d’acides aminées (AA), les essentiels et les non-essentiels. Les AA doivent absolument être apportés par la ration; cela inclus la lysine, la leucine, l'isoleucine, la valine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, le tryptophane et l'histidine. Si les protéines que vous donnez à votre cheval n’en contiennent pas, alors il ne pourra pas fonctionner correctement. De plus la lysine est ce que l’on appelle un acide aminé limitant: si vous apportez tous les acides aminés essentiels mais que votre cheval n’a pas assez de lysine, il ne pourra pas utiliser les autres correctement.

Mon cheval ne prend pas de muscle, puis- je lui donner encore plus de protéines

NON, le cheval ne peut pas stocker le surplus de protéines que vous lui donnez. Cela ne l’aidera donc pas à développer sa masse musculaire et cela peut être DANGEREUX.

  • Le surplus de protéine (et donc d’azote) sera transformé et absorbé sous forme d’ammoniac, cela va surcharger le foie et les reins mais va surtout avoir des répercussions sur votre cheval.

  • Il transpira en excédent ce qui causera une déshydratation ainsi que la perte d’électrolytes.

  • Une odeur particulière se dégagera des crottins et de l’urine de votre cheval qui sera obligé de boire en excès pour se débarrasser du surplus de protéines ce qui pourra aussi engendrer des troubles respiratoires (respiration de l’odeur d’urine).

  • Un surplus de protéines peut aussi créer une irritation de l’intestin ainsi qu’une irritabilité chez le cheval (mauvaise humeur).

Un surplus de protéines n’aidera donc pas votre cheval mais créera un vrai déséquilibre dans son organisme.

Encore une fois, on ne s’invente pas nutritionniste !! Regardez ce que votre cheval mange et faites faire un bilan, mieux vaut prévenir que guérir !!


Pour en savoir plus sur la lysine, son role sur l'organisme et le développement musculaire, c'est par ici: https://www.rehactivequine.fr/post/la-lysine


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :