Les abus de langage - Produits testés et approuvés

Dernière mise à jour : 25 mai



Beaucoup de marques notent que leurs produits sont testés, mais le sont-ils vraiment et sont-ils testés correctement ?


N’importe qui peut « tester » un produit.

Par exemple je peux vous dire :

"J’ai une cliente qui a donné de l'harpago à son cheval qui avait de l’arthrose et ça a aidé."

Dans ce cas de figure, l'harpago a été « testé » sur un cheval, ça a aidé je peux dire que cela fonctionne. Du coup vous donnez de l'harpago à votre cheval, malheureusement il a un estomac fragile et il part en crise d’ulcère.

C’est là où est l’intérêt de faire des recherches scientifiques. Lors d’une recherche, un produit va être testé pour traiter un paramètre, dans le cas de l'harpago, l’inflammation liée à l’arthrose. Le produit sera testé sur de nombreux chevaux. Le paramètre de l’inflammation sera pris en compte mais pas seulement! De nombreux autres paramètre seront évalués comme par exemple les paramètres du foie. Alors je vous dis ça en espérant qu'un jour il y ait des recherches sur l'harpago car à ce jour on sait juste que le cheval peut l'assimiler mais on ne sait toujours pas quelle action l'harpago a, alors qu'on est d'accord, ça doit être la plante la plus utilisée... infos sur les recherches ici https://www.rehactivequine.fr/post/l-harpagophytum



Ensuite pour que le produit soit reconnu et approuvé anti-inflammatoire, il ne faut pas juste que le produit fasse baisser l’inflammation. Celle-ci doit baisser EN DESSOUS d’un certain seuil pour avoir un effet significatif.

Si par exemple vous donnez un produit contre la fièvre, à votre cheval qui a 40 de fièvre et que le produit la fait baisser à 39,5. Oui cela la fait baisser, on peut dire que cela fonctionne MAIS est-ce suffisant pour aider le cheval dans sa guérison ? Je ne crois pas.


Si une marque vous dit que le produit est testé, demandez-leur des preuves, s’il ne vous les donne pas, il y a probablement anguille sous roche.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :