Faut-il doucher un cheval avant de le monter en été ? Chaleur, coup de chaud


Une question que l’on peut se poser, voici donc une étude qui a été menée sur le sujet afin de préparer au mieux les JO de Tokyo. En effet, il a été recommandé aux cavaliers de CCE qui participeraient aux JO de Tokyo de doucher leurs chevaux avant le cross afin de limiter le risque de coup de chaud. Afin de comprendre les effets d’une douche avant le cross, 10 chevaux de CCI ont été soumis à une étude sur deux jours non consécutifs. Le premier jour après leur échauffement, 5 chevaux ont été douchés pendant environ 10 mins avec une eau de 5 à 9°C avant de partir pour l’entrainement test. L’entrainement consistait en 4-5mins de galop, 2 mins de pas, 4-5 mins de galop puis 10 mins de pas.

5 chevaux se sont échauffés puis sont partis directement pour leur galop sans être douchés. L’échauffement était exactement le même pour les deux groupes de chevaux, les groupes ont été inversés le deuxième jour de test.


Ce qui a été trouvé :


Les chevaux ayant été douchés avant le galop avaient :

- un rythme cardiaque plus bas de 4BPM, ça parait peu et pourtant pendant un cross ou une course, cela peut faire une grosse différence,

- une température rectale plus basse à 6 mins et 20 mins pendant l’entrainement,

- la température de la peau à l’ épaule et sur la croupe été plus basse.

Ce que la douche avant l’entrainement n’a pas modifié :


- la quantité de lactate créée pendant l’effort,

- la perte en électrolytes,

- la quantité de transpiration.

Qu’apporte donc une douche avant un effort intense ?


- de pouvoir continuer l’exercice sur une période plus longue avant que la température rectale atteigne le seuil limite,

- d’avoir une température corporelle plus basse après l’effort, permettant donc une récupération plus rapide et diminuant le risque de coup de chaud ou de myosite,

- que l’effort soit plus confortable pour le cheval.

Quels peuvent être les effets inverses ?


Faire trop diminuer la température musculaire ce qui pourrait endommager les muscles et leur fonctionnement pendant l’effort, MAIS aucun problème musculaire, myosite, crampe ou raideur n’a été observé dans cette étude, cela reste donc une hypothèse.

Comment savoir s’il faut doucher avant l’effort (après l’échauffement ou au cours de l’effort)?

Vous pouvez prendre la température rectale de votre cheval. La température critique à ne pas dépasser est 41°C. Pendant et juste après l’effort la température pulmonaire, musculaire et celle des organes et bien plus élevée que la température rectale. Donc si votre cheval a une température rectale qui s’approche des 41°C, le doucher ne pourra pas avoir d’effet délétère sur les muscles car eux seront beaucoup plus chaud.

D’après les résultats de l’étude, une douche avant un effort intense est donc recommandée si l’effort excède 5 mins et que le cheval est déjà échauffé.


Etude :

Marlin, 2018 Klous et al, 2020


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :