Je dis oui à la curcumine, mais non au curcuma ! Vertus anti-inflammatoire, on en parle !

Et là vous vous dites, heuuuu dans le curcuma... il y a de la curcumine alors pourquoi ?


En effet, la curcumine est la molécule active du curcuma (mais aussi de la plante Boswellia), c’est elle qui a les vertus anti-inflammatoires, antibactériennes, anti-cancérigènes (etc. etc.). La curcumine a suscité de nombreuses recherches chez l’humain. Les commerciaux, naturopathes etc. ont donc transposé ses vertus sur le cheval, en se disant : Si ça marche chez l’Homme, pourquoi cela ne serait-il pas pareil chez le cheval ?

Comme vous le savez, l’homme et le cheval ont un système digestif bien différent, ceci joue sur l’assimilation des aliments, notamment sur celle du curcuma.


Aujourd’hui je vais vous parler et comparer deux études sur les effets anti-inflammatoires du curcuma et la curcumine.

La première étude a donné 15g de curcuma (contenant 14, 25g de curcumine) pendant 30 jour.

La deuxième a donné 2g de curcumine sous forme de phytosome (beaucoup plus assimilable par le cheval).

La première étude n’a observé aucune différence sur l’inflammation entre Jour 0 et Jour 28, bien qu’il y ait eu une diminution à Jour 14, l’inflammation serait revenue ensuite.

La deuxième a observé une diminution de l’inflammation dès le 4ème jour !

Dans l’étude 1, la dose journalière de curcumine était pourtant largement supérieure à celle de la deuxième étude, mais le cheval n’étant pas capable de l’assimiler correctement, il y a eu moins d’effet (voir pas du tout) sur l’inflammation.

Lorsque vous achetez un produit à base de curcuma, il est important de regarder :

- sa teneur en curcumine

- la façon dont celle-ci se présente, est-ce une forme assimilable ?

Oui, mais j’ajoute du poivre car cela permet une meilleure assimilation…

Est-ce vrai ?


Oui et non, ce n’est pas le poivre qui permet une meilleure assimilation mais la pipérine (qui est une molécule du poivre). Les études ont en effet prouvé une meilleure assimilation lorsque de la pipérine était donnée avec de la CURCUMINE ou un extrait de curcuma à 95% de curcumine… Donc en réalité on ne sait toujours pas si donner du poivre avec du curcuma change son assimilation.

Vous voyez un peu le raccourci ?

Curcumine + Pipérine = meilleure assimilation

et du coup on se dit okay

Curcuma + Poivre noir = meilleure assimilation mais jusqu’à preuve du contraire c’est incorrect !

Chez le cheval à ce jour, le seul anti-inflammatoire à base de curcumine et de pipérine ayant fait ses preuves dans une recherche est l’Antiflam de Science supplement.*


Plus d'info sur Antiflam



Etudes :

Farinacci M, et al, 2016

Wuest S, et al, 2017

Setyaningsih D, et al, 2021

* Avril, 2021


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :