Molettes et Vessigons

Dernière mise à jour : 12 déc. 2020


Nous avons déjà tous aperçus ces fameuses molettes sur les membres (antérieurs ou postérieurs) de nos chevaux et nous avons déjà tous essayé de les faire disparaître.

Même si elles ne sont pas douloureuses, les molettes et vessigons sont des symptômes à ne pas négliger.

En effet, elles indiquent un changement articulaire ou tissulaire. Ces petits gonflements plus ou moins mous indiquent souvent un épanchement articulaire, lorsqu’il s’agit de molette articulaire ou bien une inflammation tendineuse lorsqu’il s’agit d’un problème tendineux.

Il est donc important de connaître la cause. Parfois les molettes sont juste passagères après un effort intense ou un effort sur un sol non adapté à votre cheval. Dans ce cas la cryothérapie est le meilleur remède afin de diminuer l’inflammation. Un massage drainant favorisera la circulation et aidera le liquide inflammatoire à diminuer.

🐴Parlez en aussi à votre maréchal, parfois il suffira de modifier la ferrure ou travailler sur l’aplomb de votre cheval pour résoudre le problème.

Si les molettes persistent, n’hésitez pas à appeler un vétérinaire afin de déceler la cause avant que celle-ci ne créait une compensation musculo-articulaire !

⚠️⚠️Il est important de ne pas confondre une molette avec un engorgement.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :