Mobilisation passive et mobilisation active, quelle est la différence et leurs rôles ?

Dernière mise à jour : oct. 4


La mobilisation passive ou active peuvent être utilisées en cas de perte d’amplitude ou de dysfonction articulaire. Lors de mobilisation passive, le praticien effectuera des mouvements sur l’articulation du cheval alors que celui-ci sera dans une position détendue. Le but est de mobiliser le cheval sans qu’il ne contracte ses muscles.

A l’inverse, pour effectuer une mobilisation active, le praticien demandera au cheval une réponse réflexe qui lui mobilisera l’articulation. Suivant le but final, des amplitudes différentes, la vélocité et la position de l’articulation seront différentes.

Des mobilisations articulaires passives et actives peuvent-être réalisées sur toutes les articulations (ou presque). Elles peuvent permettre de mettre en évidence un manque d'amplitude mais aussi de gagner en amplitude articulaire et parfois en souplesse générale.


Les effets de la mobilisation articulaire passive et active reconnus scientifiquement (Goff, 2007) :


* agit sur la capsule articulaire * agit sur les ligaments * agit sur les muscles * agit sur le fascia * agit sur les tissus nerveux


🤠Haussler, 2010 a démontré que la mobilisation passive de la colonne vertébrale augmente de 40% le mouvement articulaire du dos ! Exactement ce que nos chevaux de sports ont besoin ! Mais attention, certaines mobilisations peuvent être déconseillées si votre cheval à des pathologies dorsales. N'oubliez pas de demander l'avis de votre vétérinaire!


Pour en savoir plus sur le rôle du fascia dans les dorsalgies, c'est par ici:



Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :

Posts récents

Voir tout