Les trigger points, qui est à risque et pourquoi? La complexité des muscles, tensions, contractures

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Si vous n'avez pas lu le premier article sur les TP, je vous conseille de le lire avant de lire celui-ci.


Les personnes stressées sont plus à risque d’avoir des trigger points. Il a été observé que chez les personnes stressées, il y avait plus d’impulsions nerveuses et donc plus de contractions musculaires, même s’il n’y a pas eu d’étude sur les chevaux, on peut déduire que la même chose est valable.


Plus de contractions musculaires = plus de risque que les stocks d’ATP se vident = Trigger point.


🌿Des carences en vitamines, notamment vitamine C, B1, B6, B12 ont été observées chez des patients humains se plaignant de trigger points récidivants. 90% des humains qui ont des troubles musculaires chroniques ont une carence en vitamine D. Encore une fois, pas d’étude à ce jour sur le cheval mais cela peut aussi être possible.


🤕D’autres facteurs comme une acidose (très courante chez le cheval) peuvent aussi être la cause de formation de trigger points.


👩🏼‍⚕️Maintenant que vous savez comment un trigger point se forme, nous allons voir pourquoi il est très important de les traiter.


🤕Seulement 48h après la formation d’un trigger point (TP), une inflammation se crée avec un changement physiologique du muscle. Sur le long terme, un TP va entrainer une faiblesse musculaire, une fibrose (raideur) ainsi que des trigger points de compensations (beaucoup moins douloureux mais qui empêchent néanmoins le bon fonctionnement du muscle). Un trigger point peut aussi engendrer des dommages permanents et avoir une répercussion sur les signaux nerveux envoyés au cerveau, qui ne détectera plus la douleur (le cerveau se met en mode « off »)


🤢Un trigger point dans un muscle peut aussi avoir un impact sur les organes adjacents. Chez l’humain, un trigger point dans le psoas peut par exemple empêcher le bon fonctionnement de la valvule iléo-caecale (valve entre l’intestin grêle et le caecum).

Comment se débarrasser des Triggers Points ?


Il y a plusieurs méthodes, le massage est une alternative simple qui permet d’activer la circulation sanguine et de relancer le cycle normal du muscle.

L’électrothérapie est une méthode hautement regardée, car elle est très efficace sur les trigger points récidivants. Une étude a même démontré que l’électrothérapie obtenait de bien meilleurs résultats qu’une injection de lidocaïne (du coup, il y a vraiment des alternatives à la mésothérapie quand le problème est musculaire, c’est prouvé !!!)

Une autre méthode qui fonctionne très bien est l'acupuncture. En France, seuls les vétos ont le droit de la pratiquer, tout comme le laser ou les ultrasons qui ont aussi faits leurs preuves.


Niveau alimentation, assurez vous que votre cheval a une ration adaptée avec un apport en vitamines suffisant.


Vous pouvez retrouver des vitamine B1, B6, B12, C et D dans le Well Horse Vet.



Etudes : Simons D, 2004 Sluka, K 2003 Ga H 2007


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :