Les trigger points et leurs effets sur les organes

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Si vous n’avez pas lu les articles sur les triggers points, je vous conseille de les lire avant de procéder à la lecture de cet article.

Un trigger point dans un muscle peut aussi avoir un impact sur les organes adjacents.


Chez l’humain, un trigger point dans le psoas peut par exemple empêcher le bon fonctionnement de la valvule iléo-caecale (valve entre l’intestin grêle et le caecum).


Chez le cheval le psoas permet l’engagement du postérieur. Il est très courant d’y trouver des tensions. Si chez l’humain, un TP dans le psoas empêche le bon fonctionnement de la valvule iléo-caecale, il est fort probable qu’il en soit de même chez le cheval (attention : il n’y a pas d’étude sur le sujet à ma connaissance).


J’aimerai aussi vous faire réfléchir sur la zone lombaire. Fortement suscité par le travail, la zone des lombaires est souvent contractée. Dans la même zone nous retrouvons les reins mais aussi les ovaires chez la jument. Donc Un trigger point dans les lombaires peut-il engendrer des « douleurs » aux ovaires ou encore des problèmes rénaux ?


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :