Les mystères de la pulpe de betterave

Dernière mise à jour : avr. 10


La pulpe de betterave est un aliment intéressant.

Riche en fibre, la pulpe de betterave est hautement digestible par le cheval (environ 80% alors que le foin n’est digestible qu’à 40-60%). Elle contient moins d’1% d’amidon ! C’est donc un aliment de choix pour les chevaux présentant des ulcères gastriques, atteints de SME, de fourbure ou de myopathies. La pulpe de betterave est riche en énergie, mais n’a PAS l’effet excitant des céréales, car elle est fermentée dans le ceacum (les céréales, eux, sont digérés dans l’intestin grêle créant une forte hausse du taux de glucose dans le sang- Glucose= excitation. La pulpe de betterave a une forte teneur en calcium permettant aussi de de réduire l’acidité gastrique. On la trouve généralement sous forme de granules desséchés, mais alors faut-il la réhydrater ? Vous n’êtes pas obligé ! En effet donner de la pulpe sèche ne va pas gonfler dans l’estomac comme les mythes le racontent.. D’ailleurs si vous regardez la composition de l’aliment de votre cheval, vous verrez qu’il contient probablement de la pulpe de betterave desséchée que vous ne mouillez pas ! Hydrater la pulpe facilitera son ingestion et limitera le risque de bouchons œsophagiens. MAIS ATTENTION ! Ne mouillez JAMAIS votre pulpe trop longtemps à l’avance car en moins de 24h des bactéries et champignons se développeront, réduisant la qualité de l’aliment mais surtout créant un risque pour votre cheval.

Sources : KER NRC 2007


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :