Les anti-inflammatoires naturels (ou non), peuvent-ils être la cause de tendinites ?


A l’heure où le naturel est à la mode, la physiothérapie équine fait son apparition en France, mais est-ce vraiment pour le plus grand bien-être de nos chevaux ?


Nombreux propriétaires complémentent leur chevaux de produits naturels ayant des vertus anti-inflammatoires comme : l’harpago, le curcuma (à prouver...), le boswellier (boswellia), le prêle, le cassis et j’en passe. La plupart du temps, ces compléments sont donnés pour lutter contre l’inflammation liée à l’arthrose. Moins cher que les chondroprotecteurs, ils sont souvent donnés à l’année ou presque. Mais avons-nous réfléchis à l’action globale que cela peut avoir sur le corps ?


L’inflammation est un procédé essentiel pour la guérison des tissus. Que cela soit pour guérir une plaie, un tendon ou un muscle. Si le cheval est sous anti-inflammatoires H24, ce procédé ne pourra prendre place à l’échelle dont il a besoin pour guérir les tissus. Alors bien sûr trop d’inflammation n’est pas bon, mais pas assez n’est pas bon non plus.


Prenons l’exemple des tendons. Lorsque le cheval travaille, il n’est pas anormal d’avoir des micro lésions de fibres tendineuses, vous ne vous en apercevez même pas car cela est un procédé normal. Lorsque ces micro lésions apparaissent, une réponse inflammatoire apparait, elle va entre autres permettre une vasodilatation des vaisseaux sanguins afin d’avoir un apport en cellules de tout genre et d’oxygène pour commencer à réparer les fibres tendineuses. Le procédé normal d’inflammation doit durer environ 24 à 48h.

Alors que se passe t-il si votre cheval est sous anti-inflammatoire tout le temps ? La réponse inflammatoire est moindre et il serait possible que cela entraine un ralentissement de la guérison des tissus. Si vous souhaitez donc améliorer le confort de votre cheval qui présente de l’arthrose, il est conseillé de lui donner des chondroprotecteurs qui agiront principalement sur les articulations et non sur la réponse inflammatoire globale du corps. N’oubliez pas non plus que les anti-oxydants comme la vitamine E et C sont primordiaux pour la bonne santé du cheval et jouent aussi un rôle important lors de la cicatrisation des tissus.


Pour une fois j’ai trouvé une étude Française sur le sujet, si cela vous intéresse voici le lien :

https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2005/02/medsci2005212p181/medsci2005212p181.html


Pour lutter contre l’arthrose vous pouvez vous tourner vers des produits comme le flex + ou flex pro qui ont fait l’étude de recherches scientifiques.

Plus d'infos sur Flex +

Plus d'infos sur Flex pro

N’oubliez pas d’apporter de la vitamine E naturelle à votre cheval comme la Natural E

Plus d'infos sur Natural E


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :