Les étirements, un outil très utile lors des séances !

Les étirements aussi appelé « stretching », peuvent assister le relâchement de certains muscles au cours d’une séance.

Sur la vidéo ci-dessus, vous pouvez observer le postérieur droit (celui en étirement) qui spasme. Ce spasme est le résultat d’une tension musculaire. Grace à l’étirement, le postérieur va doucement se relâcher, le muscle contracté va se libérer des tensions présentes.

Lors d'un étirement, ce n'est en réalité pas le muscle qui se relâche de lui même. Lorsque l'on étire un muscle, l'effet observé provient des influx et messages nerveux envoyé par le cerveaux.


Par exemple, lorsque vous vous étirez; vous ressentez une douleur, c'est normal, votre cerveau vous informe que vous avez atteint votre limite. Si vous vous étirez plusieurs fois par semaine, petit à petit vous gagnerez en amplitude car votre cerveaux s'habitue à la douleur et donc ne met plus de holà.


Les étirements sont à pratiquer avec modération et délicatesse. Un étirement effectué « à chaud » limite le risque de micro-lésion musculaire. Il existe de nombreuses contrindications dans la pratique des étirements. Trop étirer peut aussi réduire les performances sportives de votre cheval.


Pour en savoir plus sur les contrindications, c'est par ici:

https://www.rehactivequine.fr/post/étirements-négatifs



Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :