Le cheval peut-il avoir mal à la tête ?


C’est une question que je me pose souvent lorsque je trouve de fortes tensions au niveau des cervicales hautes. Prouver que le cheval à mal à la tête est assez compliqué. En revanche, voici ce qui a été trouvé chez l’humain :


Le muscle postérieur petit droit postérieur de la tête qui prend son origine sur la première cervicale (l’Atlas) et s’insère sur l’occiput (base du crâne) est en fait directement relié à la dure mère (tissu qui englobe le cerveau et la moëlle épinière). Si ce muscle se retrouve « tendu ou bloqué » il ne peut fonctionner correctement, étant intimement lié au cerveau, il pourrait engendrer des maux de tête.


Chez le cheval, ce muscle profond se trouve dans une zone critique qui est sous la têtière, aussi bien du filet, que de votre licol (éthologique ou non). Même si ce muscle est profond, si les muscles superficiels sont gênés, il le sera lui aussi par effet ricochet.


Il est donc très important d’avoir du matériel adapté qui permet aux muscles de travailler librement. Chaque cheval a une conformation bien à lui, une têtière anatomique ne conviendra pas à tous les chevaux, pour trouver le matériel adéquat, faites appel à un bit-fitter.


Avec ses autres copains, le petit droit postérieur de la tête sert aussi à stabiliser la tête et à l’incliner. Un cheval qui l’incline pour manger dans une mangeoire ou dans un filet à foin sollicitera donc plus ces petits muscles.


Chez le cheval des études sont en cours mais il semblerait que le même schéma fonctionnel est lieu d’après une étude publiée en 2019 (McElroy et al).


Si vous avez des questions concernant votre filet ou licol, je vous conseille d’aller consulter le blog de Ergo équine (https://www.bit-fitting.fr). Pleins de petites infos et astuces hyper importantes pour le bien-être et confort de votre cheval.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :