La selle, un des équipements le plus important pour le cheval et le cavalier

Dernière mise à jour : août 20


Je ne suis pas saddle fitter mais il m’arrive très souvent de regarder le matériel de votre cheval, pourquoi ?

Certains points de pression créent des tensions “typiques” d’une selle mal adaptée. Il arrive très (trop) souvent que la selle comprime le garrot, empêchant les épineuses de bouger librement. Les épineuses au niveau du garrot sont de grands bras de levier qui ont besoin de glisser à droite ou à gauche lorsque le cheval doit s’incurver. Si la selle comprime les épineuses, le cheval sera dans l’obligation de “tricher” pour effectuer l’incurvation et limiter la douleur. Les points de pressions de la selle créeront des tensions musculaires, parfois une perte de vascularisation de la peau ainsi que des micro lésions tissulaires au niveau de la peau, du fascia et des muscles. De plus, le cheval compensera pour effectuer les figures que vous lui demandez, une selle mal adaptée aura donc de nombreuses répercussions et pas seulement dans le dos.


Un autre problème que je rencontre très souvent, ce sont les selles trop longues. Une selle ne doit JAMAIS dépasser la dernière vertèbre thoracique (là ou il y a la dernière côte). Si la selle est trop longue, elle gênera la jonction thoracolombaire qui joue un rôle très important dans la locomotion. Cela se répercute ensuite dans les lombaires, le bassin et les postérieurs.


Pour un travail dans le confort, rien ne doit être laissé au hasard.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :