L’eau froide, dangereuse pour les chevaux ?

Dernière mise à jour : 12 déc. 2020


Chez le cheval une étude a démontré que l’utilisation d’eau froide (9°C) après un cross ne créait AUCUNE myopathie (problème musculaire) ou autre problème physiologique (colique etc)

En effet, 42 chevaux de complet ont été aspergés à seaux d’eau froide dès la fin de leur tour. Ceci a permis de faire baisser leur température corporelle très rapidement, sans créer de complications. Les mêmes conclusions ont été faites sur d’autres chevaux de complet et d’endurance ayant une température rectale supérieure à 40°C et douchés à grande eau froide (moins de 15°C) .

🧐Revenons-en à notre choc thermique….. ! SI (GRAND SI) le cheval peut avoir un choc thermique suite à de l’eau froide, ceci ne créera donc aucune crampe, ni problème musculaire (prouvé tant que l’eau n’est pas inférieure à 9 degrés)! Et oui , le corps du cheval ne réagit pas comme celui de l’humain !

🤓Donc SI un cheval de complet ayant une température rectale d’environ 39°C après son tour n’a pas de choc thermique lorsqu’il est aspergé avec une eau à 9°C, (allez, on fait un peu de physique/maths) pensez-vous vraiment qu’un cheval ayant une température de 37°C puisse en avoir un en l’aspergeant avec une eau à 15°C…. ❓

😇A méditer 😇

Juste pour info, ne PAS refroidir le corps du cheval rapidement après un effort intense engendre des problèmes musculaires et autres… et ça c’est prouvé !!



Études :

KER

Kohn, 1999

Lindiger

Marlin, 1998

Farstad 2019

Gaudio, 2016

Williamson 1995


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :