L’échauffement vu par les cavaliers de CSO et de dressage

Dernière mise à jour : avr. 10



Cette étude a été réalisée à l’aide d’un sondage, 257 cavaliers y ont participé.

D’après le sondage : Les rôles premiers de l’échauffement pour les cavaliers de dressage sont : 1) Préparer le cheval physiquement au travail qui lui sera demandé 2) Avoir un cheval réactif aux aides 3) Augmenter la souplesse Les rôles premiers de l’échauffement pour les cavaliers de CSO sont : 1) Préparer le cheval physiquement au travail qui lui sera demandé 2) Avoir un cheval réactif aux aides 3) Réduire le risque de blessure Étonnamment, les cavaliers de dressage ne pensent pas à l’échauffement comme pouvant réduire le risque de blessure, les cavaliers de CSO ne pense pas à l’échauffement comme assouplissant pour le cheval. Presqu’aucun des cavaliers de CSO (3%) ou de dressage (1%) ne pensent que l’échauffement joue un rôle important dans la récupération après l’effort. Les cavaliers de dressage et de CSO sont d’accord sur le fait qu’un échauffement devrait durer entre 10 et 20 mins et qu’un cheval senior devrait être marché plus longtemps qu’un cheval plus jeune. Plus de 60% des cavaliers de CSO et de dressage marchent leur cheval en main avant de monter dessus. Plus de 45% des cavaliers de CSO et de dressage utilisent la même routine d’échauffement à la maison et en concours mais que celle-ci pouvait être perturbée par des facteurs externes comme le nombre de cavaliers présents dans la détente ainsi que le temps qui leur été donné pour s’échauffer (exemple, pas plus de 8 cavaliers en même temps).

Comment reconnaitre quand le cheval est échauffé et prêt à travailler ? Les cavaliers sont d’accord qu’un cheval est suffisamment échauffé lorsqu’il répond aux aides, qu’il est souple et relâché. Et vous, comment reconnaissez-vous que votre cheval est échauffé ? Etude : M. Chatel, J. Williams

Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :