L'échauffement du cheval de sport

Dernière mise à jour : avr. 10


L’échauffement est une partie importante de la routine de travail du cheval. L’échauffement permet d’assouplir, d’augmenter la circulation sanguine, le rythme cardiaque, et les performances tout en réduisant le risque de blessure. Il existe de nombreux types d’échauffements qui ont grandement été étudiés chez l’humain. On sait par exemple que l’échauffement qui correspond à un footballer ne correspondra pas à celui d’un athlète qui pratique le saut en hauteur (logique quand on y pense). Il semblerait donc logique qu’un cheval de dressage, de CSO, d’endurance ou de course ne s’échauffent pas de la même manière. En France, il est assez commun de marcher son cheval en main avant de lui monter dessus. Ensuite, le cheval est généralement marché avant d’être trotté et galopé. C’est du moins ce que m’avaient appris mes coachs. Lorsque je suis arrivée en Angleterre, j’ai été choquée de voir les cavaliers qui sautaient sur leurs chevaux dès la sortie du box. Ils allaient à cheval dans la carrière puis galopaient directement. Le pas était inexistant ou presque, pour un grand nombre d’entre eux.


J’ai donc décidé de mener mes propres études sur le sujet.


La première étude consistait à observer des cavaliers de CSO sur 3 épreuves de 130, d’analyser leur routine d’échauffement et de voir si un lien existait avec un type de routine et leurs performances le jour J.

La deuxième étude se basait sur la perception de l’échauffement par les cavaliers. A quoi sert un échauffement ? Combien de temps dure-t-il (etc.) ?


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :