Retour sur 2 événements équestres des JO de Tokyo

Dernière mise à jour : oct. 24



Aujourd’hui je voudrais revenir sur les deux évènements équestres qui ont fait parler d’eux sur les réseaux. Le premier est bien sûr l’histoire du Pentathlon et le deuxième, l’élimination de Pénélope Leprevost.


J’ai été ravie de voir que tous les cavaliers étaient unis pour défendre ce qui s’est passé lors du Pentathlon mais j’ai été vraiment déçue, même choquée, de voir que certains cavaliers insultaient Pénélope. Lors d’une dernière publication, vous m’aviez dit : « oui mais ce n’est pas parce qu’on fait du loisir que l’on ne peut pas critiquer ce qui ne va pas en concours ou à un niveau plus élevé que le nôtre » et je suis d’accord sur ce principe mais l’insulte n’est pas la solution. Ne croyez-vous pas qu’elle a déjà assez souffert elle-même de voir son cheval dans cet état, stressé, perdant tous ses moyens et manquant de s’exploser dans un obstacle ? De savoir qu’à « cause » d’elle il n’y aurait pas de médailles ? Un peu de bienveillance est bon pour tout le monde, pensez à elle s’il vous plait. Vous pensez faire mieux ? On vous attend à Paris en 2024


Maintenant venons-en au Pentathlon. Ce qui s’est passé est inacceptable. Faut-il sanctionner la cavalière ? Je ne crois pas. En revanche, je pense qu’il faut revoir ce sport rapidement. Monter des chevaux inconnus pour enchainer 120 dans un état de stress et de compétition comme les JO n’est juste pas possible. Les chevaux utilisés sont des chevaux de club ou de propriétaires. Ils sont arrivés dans une écurie à environ 2h de Tokyo 2 semaines avant l’épreuve. Ils ont été montés par des cavaliers inconnus pendant 2 semaines puis ils doivent enchainer 2 tours de 120 avec 2 nouveaux cavaliers inconnus le jour J. Déjà là, je me dis qu’il y a un problème. Le stress encouru par ses chevaux en 2 semaines est énorme ! Changements de lieux et de mode de vie, changements répétitifs de cavaliers, transports, stress du concours (etc.) est ce qu’on parle du mental de ces chevaux ou potentiellement du développement d’ulcères gastriques ? Niveau bien-être on est dans les choux complet !!


Maintenant venons-en aux cavaliers du Pentathlon, c’est malheureux mais avec ce qui s’est passé et les interviews, je me dis qu’ils n’y connaissent vraiment rien aux chevaux. Le pentathlonien anglais Joseph Choong a dit dans une interview qu’il ne comprenait pas toute cette médiatisation car (je cite) « comment un humain, peut avec son poing, faire mal à une bête de presque 1 tonne ?? » Ça c’est juste choquant. Comment quelqu’un, un cavalier, peut-il avoir aussi peu d’empathie pour un animal, un cheval ? J’aimerai vraiment savoir si ces personnes-là y connaissent quelque chose aux chevaux, combien de fois s’entrainent-elle par semaine ?


Je pense que l’équitation devrait définitivement être supprimée du pentathlon si cela reste dans ce genre de conditions.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :