Incendie, fumée comment réagir ?

Dernière mise à jour : oct. 24

Les feux dans le Var ont fait (font toujours) énormément de dégâts, bon courage à tous ceux qui les subissent.


Depuis quelques jours et malheureusement pendant encore quelques jours, vous et vos chevaux inhaleront de la fumée plus ou moins concentrée. En cas de toux de votre cheval il est primordial d’appeler votre vétérinaire afin qu’un protocole soit mis en place immédiatement. Comme pour l’humain, le cheval peut subir des lésions de la trachée et des poumons. Plus vous attendez, plus votre cheval sera en détresse respiratoire et plus les poumons risqueront de nécroser. Malheureusement, une fois le poumon abimé, il ne se régénéra jamais, du tissu cicatriciel empêchera les alvéoles touchées de f


onctionner. En prévention vous pouvez aider vos chevaux, d’autant plus s’ils ont déjà un terrain asthmatique ou emphysémateux. Les omégas 3, les vitamines C et E jouent un rôle important dans le bon fonctionnement respiratoire. Vous trouverez des omégas 3 dans l’huile ou les graines de lin ou encore huile de poisson.

Vous trouverez aussi des omégas, vitamines C et E dans le respirAid :

Plus d'infos

Si jamais votre cheval tousse ou montre une insuffisance respiratoire suite aux feux, s’il vous plait ne jouez pas l’apprentis sorcier, APPELLEZ VOTRE VETO.


Source :

Peggy S.Marsh, 2007


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :