Et si on utilisait le rythme cardiaque de nos chevaux pour prévenir les blessures ?

Dernière mise à jour : il y a 16 heures


Des chercheurs hollandais ont suivi pendant une saison entière 20 chevaux et 9 poneys de CCE étant sélectionnés pour les championnats d’Europe.


Deux tests de fitness, un au début de la saison et un 6 semaines avant les championnats ont eu lieux.

Le rythme cardiaque ainsi que le taux de lactate dans le sang ont été prélevé sur tous les chevaux, et 10 chevaux ont travaillé avec un moniteur de fréquence cardiaque pendant la durée de l’étude.

Sur les 29 chevaux /poneys suivis, 45% n’ont pu aller aux championnats suite à un blessure du système locomoteur (ça fait beaucoup !!!!)


Tous les chevaux qui ont été arrêtés pour cause de blessure présentaient un rythme cardiaque plus élevé que la normal pour le travail effectué.

Il semblerait donc que le rythme cardiaque du cheval soit intimement lié avec son état de santé général. Des conclusions similaires ont été effectué sur des chevaux d’endurance.

Alors pourquoi ne pas investir dans un moniteur de fréquence cardiaque ? Cela ne peut que vous être utile et pourrait vous alerter avant qu’une blessure n’apparaisse !

Études Munster et al, 2013


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :