Comment se situer entre sa conscience professionnelle et son comportement en temps que pro ?

Dernière mise à jour : oct. 24


Voici une question que je me suis posée récemment. Alors que j’étais dans une écurie, j’ai malheureusement assisté à une scène très désagréable. Une cavalière était sur son cheval, clairement en douleur, irrégulier de derrière (certes invisible pour beaucoup), il battait la main. Le cheval était dans une situation de défense, d’après la cavalière c’est “juste que le cheval est compliqué car c’est un ancien cheval de course”. Il se mettait debout et se prenait des claques à chaque fois ...


J’avais qu’une envie, c’est d’aller voir la cavalière et lui demander de descendre et de montrer son cheval à un véto, mais en même temps, cette cavalière n’était pas une cliente et ne m’avait rien demandé.


A quel moment, en temps que pro, devons-nous intervenir ? Si le coach ou le gérant de l’écurie ne dit rien, il est compliqué pour nous d’intervenir alors que l’on nous a rien demandé même si ce n’est pas l’envie qui nous manque…


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :