Connaitre son cheval, reconnaitre une gêne


Alors oui cet article va vous sembler hyper logique…. Et pourtant, si les chercheurs se penchent constamment sur le sujet, c’est bien que de nombreux cavaliers ne se rendent pas compte quand leur cheval a une gêne.


La très célèbre Dr Sue Dyson a publié une étude récente sur la corrélation entre le comportement à l’échauffement ainsi que les performances de chevaux de CCE.


Lors de l’échauffement, pendant 12 mins, 134 chevaux ont été observé chacun leur tour. S’ils présentaient des comportements « négatifs » (une liste de 24 comportements a été décidé au préalable), cela était noté.

* 59% des chevaux présentant 7 (ou plus) comportements négatifs ont été éliminés sur le cross contre seulement 33% des chevaux qui en présentaient 7 ou moins.


* Une corrélation entre le nombre de comportement négatif et le classement final a été mise en évidence. Moins un cheval présentait de comportement négatif et plus ses performances étaient bonnes le jour J.


« Note finale : observer son cheval et répertorier les comportements négatifs pourrait être un bon indicateur pour déceler un problème avant que celui-ci ne devienne plus grave ».

Et oui, votre cheval n’est pas juste « chiant », ce n’est pas juste une jument, il ne met pas non plus des coups de cul car il est heureux…


Changeons les mentalités et offrons-leurs le meilleur


Etude :

Dyson, 2020: https://beva.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/eve.13415


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :

Posts récents

Voir tout