C’est blanc ou noir - l’éternel combat des enrênements

Dernière mise à jour : août 20


Lorsque je vous écris des articles, je ne vous demande pas d’être d’accord avec, je vous demande simplement d’ouvrir votre esprit, de remettre en question vos connaissances et d’essayer de voir les choses autrement. L’article publié sur les enrênements a généré quelques réponses négatives : il faut bannir les enrênements. Ce n’était pas du tout le sujet de l’article et c’est aussi pourquoi je n’ai pas répondu à tous les commentaires. Si un certain enrênement, utilisé correctement, permet de réduire le temps de rééducation d’un cheval ou encore de réduire le risque de blessure, pourquoi ne pas l’utiliser ? Pourquoi, par exemple, être contre la martingale, alors qu’elle pourrait permettre aux chevaux de travailler dans une meilleure attitude lorsqu’ils sont montés par des débutants ? Cela pourrait leur éviter des douleurs de dos par exemple, alors pourquoi ne pas en profiter ? Pourquoi ne pas choisir de travailler le cheval avec une bande élastique aux postérieurs s’il présente un défaut de propulsion qui n’a pas encore engendrer de pathologie ? Cela pourrait lui éviter de développer de l’arthrose au niveau des sacro-iliaques par exemple. Vous êtes libres de faire ce que vous souhaitez avec votre cheval, mais laissez toutes les portes ouvertes pour d’autres cavaliers et même pour votre futur. Imaginez que votre cheval ait des conflits de processus épineux suite auxquels il se fait infiltrer. Il avait très mal au dos ce qui a engendré une atrophie des multifides*. Où est le mal de l’aider et de le guider vers le bas post infiltration afin de renforcer les muscles rapidement et d’éviter une deuxième infiltration ?

Qu’est ce qui est le plus éthique : 1) Mettre un enrênement et « régler » le problème rapidement pour soulager le cheval sur le long terme 2) Refuser l’enrênement, laisser le cheval dans sa mauvaise posture plus longtemps et devoir ré-infiltrer ?

Tout n’est pas noir ou blanc, je vous laisse méditer à cela. *Voir articles sur les conflits de processus épineux ou multifides en cliquant sur les mots clefs ci-dessous.


Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :