Bande de repos après l’effort, sont-elles vraiment efficaces ?

Dernière mise à jour : oct. 24


Si vous suivez le blog depuis un moment, vous le savez, les bandes de repos ou de travail ne sont pas très hautes dans mon estime.


J’espère encore une fois qu’après avoir lu cet article vous y réfléchirez à deux fois avant de mettre des bandes de repos à votre cheval.


En 2006, une étude a été menée pour comparer l’effet des bandes de repos et des bandes en matière élastique à 60% sur les vaisseaux lymphatiques.


Les résultats de cette étude sont plutôt choquants et je me demande vraiment pourquoi vendre des bandes de repos est encore autorisé !


En effet lorsque des bandes de repos sont mises sur les membres, la circulation du système lymphatique ne se fait plus du tout. Les vaisseaux sont comprimés. Cela explique pourquoi votre cheval n’engorge pas quand il est sous bande. Pas de circulation = pas de liquide dans les vaisseaux et donc pas d’engorgement. Mais cela a un impact fort négatif sur la santé des vaisseaux lymphatiques. En effet, ils sont composés d’environ 45% de fibres élastiques. C’est cette élasticité qui permet d’évacuer les toxines, mais aussi de transporter des nutriments, des restes d’oxygène et de les échanger avec les vaisseaux sanguins. Si ces vaisseaux restent vides et comprimés, il semblerait qu’ils s’abiment, perdent de l’élasticité, voir même qu’ils nécrosent !! Moins les vaisseaux seront élastiques et moins ils pourront être efficaces dans leur rôle d’évacuation des toxines. Donc en limitant l’engorgement pendant une nuit, on peut créer un engorgement sur le long terme à cause de dommages créés aux vaisseaux.

Je vous mets d’ailleurs le lien d’un autre article sur les bandes avec en bas une petite anecdote d’un cheval en suivi, qui est à lire (lien en bas de cet article).


Dans l’étude que je vous partage, seuls les vaisseaux lymphatiques ont été étudiés. Si des bandes peuvent avoir cet effet sur les vaisseaux du système lymphatique, je serai très intéressée de connaitre l’effet qu’elles ont sur les vaisseaux sanguins. En effet, si le sang ne circule plus correctement, quelles répercussions cela peut-il y avoir sur les articulations, tendons et même sur toutes les structures du sabot ?! Un cheval qui a une tendinite et qu’on met sous bande pendant X temps, ne serait-il pas mieux sans bande ? Il y a d’ailleurs sur le sujet une étude publiée qui a démontré qu’une tendinite guérissait plus rapidement avec une fibre de meilleure qualité lorsque le membre était plâtré plutôt que bandé….. Alors non le plâtre n’est pas la solution, mais je pense qu’il faut vraiment revoir les bandes également.

En ce qui concerne les bandes élastiques à 60%, les résultats étaient très différents mais je ne m’attarderai pas dessus car il est compliqué d’en trouver et même les bandages vétérinaires sont souvent plus élastiques que 60%.

Alors que faut-il faire pour éviter l’engorgement ?

1) Marcher votre cheval ou, quand cela est possible, mettez-le dans un pré après un effort. C’est prouvé un cheval au paddock H24 engorge moins qu’un cheval qui ne va au paddock que 4-5h par jour (le mettre au marcheur peut aussi être une solution)

2) Après l’effort douchez-le bien à l’eau froide (Mettez lui-même les pieds dans une bassine d’eau froide s’il le tolère).

3) Masser les membres

4) Vous pouvez également mettre de l’argile, même s’il n’y a pas d’étude sur le sujet à ma connaissance, si vous l’observez sécher, cela vous indiquera s’il y a une inflammation.


Je vous rappelle également que les bandes empêchent l'évacuation de la chaleur ce qui peut avoir de graves répercussion sur les tendons, pour en savoir plus je vous laisse lire les articles ci-dessous.

Vous pouvez retrouver ici plusieurs articles pour prendre soins des membres de votre cheval :

https://www.rehactivequine.fr/blog/search/membres


Pour lire l’anecdote et en savoir plus sur les bandes :

https://www.rehactivequine.fr/post/les-bandes-de-repos-de-travail-ou-de-polo


Etude :

Christina Fedele1, Bianka Brandhorst2, Andrè Hecker2 und Dirk Berens von Rautenfeld1, Auswirkungen und klinische Relevanz von Woll(Stall)bandagen mit wattierten Unterlegern und Strickstrümpfen auf den Lymphfluss im Pferdebein, 2006

Cliquez sur l'un des mots-clés/thèmes ci-dessous pour poursuivre votre lecture vers d'autres de mes articles :